top of page
  • camilleamblard

De la Suisse à l'Autriche : les pays aux 1000 pistes cyclables

Dernière mise à jour : 14 mars 2023


Nous voici dans notre dernière phase d'essai matériel, la dernière ligne droite avant le grand saut. Cette fois-ci, c'est sur 2 semaines que nous partons sillonner les routes pour rôder nos montures et nos équipements


Direction les routes Suisses, Allemandes et Autrichiennes pour un périple dans la bonne humeur

On commence en douceur en partant de Lindau, au bord du lac Constance en Allemagne. La première journée est douce et monotone le long du Rhin, mais on passe tout de même par 4 pays différents en une journée : l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse et le Liechtenstein.

Après avoir pris la roue d'un local pendant une dizaine de kilomètres, on s'arrête pique-niquer dans un village suisse typique, où les fenêtres sont peintes avec du sang de bœuf. Ce village est le plus petit village de Suisse.

Nous reprenons la route, direction Interlaken et la vallée de la Jungfrau, qui seront les points les plus lointains de notre boucle Suisse.

Pendant ces 3 premiers jours de vélo en Suisse, les lacs s'enchainent au milieu de ces montagnes verdoyantes. Ces lacs, si déserts en comparaison de nos lacs français, sont tous plus beaux les uns que les autres, on ne se lasse pas du reflet des montagnes dans leurs eaux émeraude.


Nous nous immergeons petit à petit dans la vie Suisse : les pistes cyclables sont omniprésentes, la propreté est irréprochable et les règles sont respectées. C'est étonnant pour nous de voir à quel point rien n'est laissé au hasard. Nous avons parfois l'impression d'entrer dans une profonde campagne mais il y a toujours un bâtiment ultra moderne ou une ligne de train à des altitudes folles, qui nous rappellent que l'activité humaine n'est jamais bien loin en Suisse.


La Suisse a su allier le charme de ses paysages de campagne à des services publics de qualité : du coup, ce n'est pas simple de poser la tente n'importe où. Le bivouac n'est pas très bien vu et il est difficile de trouver des endroits discrets. Aussi, en ce mois d’août, nous avons opté pour des nuits en campings.


Nous arrivons enfin à Interlaken, la ville aux portes de majestueux glaciers. Nous décidons de rester 2 jours sur place afin de visiter la vallée de Stubai sans les vélos. Les paysages sont à couper le souffle, la beauté et la puissance de la nature sont omniprésentes dans cette vallée avec d'impressionnants torrents et cascades souterraines issus des glaciers.


Après 2 jours sur place et quelques randos et visites de lieux incontournables, il est temps de reprendre la route direction Zurich, d'où nous rallions Munich par train cette fois.


C'est ainsi que nous attaquons la traversée de la Bavière depuis Munich direction Salzbourg. On découvre la belle ville de Munich, avec son abondance de bière bavaroise et de bretzels.



Après 2 jours de vélo, nous passons la frontière autrichienne : nous atteignons Salzbourg, la ville de Mozart. Cette ville, à taille humaine, a été un réel coup de cœur, une vraie parenthèse culturelle au milieu de ces 2 semaines sportives entre lacs et montagnes.


Nous reprenons la route jusqu'au village pittoresque d'Hallstatt. Comme en Suisse, nous enchainons les beaux lacs aux eaux cristallines, tout en nous enfonçant au cœur des montagnes autrichiennes.

Si le lac et la ville de Hallstatt ne déçoivent pas par la beauté de leurs sites pittoresque, par contre le tourisme massif et l'accueil plutôt désagréable des locaux nous donnent l'envie de repartir dans une direction moins touristique.


Nous savourons de quelques moments de calme dans ces magnifiques montagnes avant de prendre le chemin retour direction Lindau. Le retour se fait à vélo et en train.




359 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page